U3F1ZWV6ZTIwODE0MDMyMDI2NDkwX0ZyZWUxMzEzMTI5MTIwOTQ2NA==

Fiches pédagogique 1AS WORD docx 2019-2020

Fiches pédagogique 1AS WORD docx 2019-2020

ROJET  I

Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée

Classe : 1AS L et SCFiche N° 01
Professeur :                                                                                                                Durée : 2H
         
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Activité : évaluation diagnostique
Support : texte
Les objectifs visés :
-          évaluer les pré-acquis des apprenants.
Déroulement de la séance :
Le texte support :
   La terre est la troisième planète la plus proche du soleil et la cinquième planète la plus grosse parmi les neuf planètes du système solaire.
     La terre est entourée par l’atmosphère : enveloppe gazeuse du 1100 km d’épaisseur, riche en oxygène et qui constitue un écran aux rayonnements solaires dangereux.70,8 pour cent de la surface terrestre est recouverte d’eau sous forme d’océans, de mers intérieures, de lacs, de rivières et d’eaux souterraines.
Microsoft. Encarta 2006.

Questions :
I- l’étude para textuelle :
Questions :
Q1-Faîtes l’image du texte en complétant le tableau ci-dessous.
R1-
N° de §
La source
Titre

     02§

Microsoft. Encarta 2006

     


• Lecture silencieuse du texte :
Q- d’après la lecture silencieuse, quel est le thème abordé dans ce texte ?
R- le thème abordé est : la terre.
II- L’étude analytique :
Q1-Donnez la définition de la terre.
R1- la terre est la troisième planète et parmi les neufs planètes du système solaire.
Q2-Relevez du texte le champ lexical de "l’eau"
R2- Le champ lexical de ‘’l’eau’’ est :Océans, des mers intérieurs, des lacs, rivières et des eaux souterraines.
Q3- L’auteur de ce texte veut :
a- raconter une histoire.
b- donner des informations
c- défendre une thèse.
R3- l’auteur de ce texte veut donner des informations.
Q4- Quel est le type de phrases utilisé dans le texte ?
R4- Le type de phrases utilisé est déclaratif.
Q5- Quel est le temps dominant dans le texte ? et quelle est sa valeur ?
R5- Le temps dominant dans ce texte est le présent de l’indicatif.
Sa valeur : le présent de vérité générale.
Q6- l’auteur de ce texte est-il présent ou absent ? Justifiez.
R6- l’auteur de ce texte est absent (objectif) →l’absence des marques qui renvoient à l’auteur.
Q7- Proposez un titre au texte.
R7- La Terre, Notre planète.
Q8- Quel est le type de ce texte ?
R8- Ce texte est de type expositif.
Q9- Qu’est ce qu’un texte expositif ?
R9- Le texte expositif est un texte qui donne des informations, des vérités générales sur des divers thèmes.




Classe : 1AS L et SCFiche N° 02
Professeur :                                                                                                                Durée : 1H
         
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 01 : contracter des textes
Activité : compréhension orale
Support : des affiches, des photos + document sonore
Les objectifs visés :
Développer l’écoute chez l’apprenant.
L’apprenant sera capable d’interpréter les documents.
Déroulement de la séance :
Présentation du support :
Questions :
Pré-écoute :
Hypothèses proposées : LE document et les affiches traitent le thème : la Terre- le soleil ou le système solaire ?
Première écoute : confirmer ou infirmer les hypothèses proposées
Le thème traité est : le système solaire.
Deuxième écoute : répondez aux questions suivantes :
Q1- que veut dire le système solaire ?
R1- C’est l’ensemble de planètes.
Troisième écoute :
Q1- De quoi se compose notre système solaire ?
R1- Notre système solaire se compose du soleil, de 09 planètes et leurs lunes, ..
Q2- où se situe notre planète ?
R2- La terre est la troisième planète.
Q3- où se situe le soleil ?
R3- Il se situe au centre de notre système solaire
Synthèse : Reprenez, en quelques lignes, le contenu de ce document.
     Ce document nous informe sur notre système solaire et notre planète la Terre qui est la troisième planète parmi les 09 planètes.

Classe : 1AS L et SCFiche N° 03
Professeur :                                                                                                                Durée : 2H
         
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 01 : contracter des textes
Activité : compréhension écrite
Support : texte p 07
Les objectifs visés :
Lire et comprendre le texte.
Repérer les caractéristiques du texte expositif.
Déroulement de la séance :
Eveil de l’intérêt : questions posées sur les différentes langues parlées en Algérie afin de présenter le thème de notre leçon.
I- l’étude paratextuelle :
Q1- qu’est ce qui manque au texte ?
R1- il manque le titre.
Q2- comment se présente le texte ?
R2- le texte est présenté sous forme de colonnes.
Q3- qu’est ce qui retient votre attention ?
R3- les chiffres/ le texte est accompagné d’une illustration : une carte géographique représente notre continent.
Q4- qui est le scripteur de ce texte ?
R4- D. Mataillet.
• Lecture silencieuse : Lisez le texte silencieusement et relevez les mots clés.
R - les mots clés sont : langue- le monde- les langues africaines- les linguistes.
• Lecture magistrale : la lecture du texte de la part du professeur.           
II- l’étude analytique :
Q1- Quel est le thème abordé dans ce texte ?
R1- le thème de ce texte est les langues dans le monde.
Q2- A quoi servent les langues dans le monde ?
R2- les langues dans le monde  sont au service des locuteurs et servent à la communication intergroupe.
Q3- -Combien de langues y a-t-il dans le monde 
R3-Il y a 7000 langues.
Q4-Combien de langues totalisent les africains ?
R4-Les africains totalisent 2000 langues.
Q5-En combien de superfamilles sont réparties les 2000 langues africaines ?
R5-Elles sont réparties en quatre superfamilles :Niger-Congo, Afro-asiatique, Nilo saharienne et khoisan.
Q6- Quel type de phrases est utilisé dans ce texte ?
R6- le type de phrases utilisé est déclaratif.
Q7- Quel est le temps dominant et quelle est sa valeur ?
R7- Le temps dominant est le présent de vérité générale.
Q8- Qu’introduisent les deux points,  les parenthèses et les virgules  dans le 2ème § ?
R8- les deux points et les parenthèses introduisent une explication, les virgules introduisent une énumération.
 Q9- Peut-on enlever  le mot"phylums" du texte ? Justifiez.
 R9-Oui, parce qu’il s’agit d’une reformulation du mot superfamilles (synonyme).
 Q10-Quelle est la valeur de  l’expression ‘’pour servir’’ dans le 4ème paragraphe ?
 R10-Elle exprime une fonction.
III- La phase récapitulative :
Le plan du texte :
Contenu
N° de §

Les langues dans le monde.


1er§

Classement  des langues africaines.


2ème§

Les langues en Afrique du Nord et en Afrique du Sud.

3ème§


Les langues recensées et les langues véhiculaires.

4ème §



Classe : 1AS L et SCFiche N° 04
Professeur :                                                                                                                Durée : 1H
         
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 01 : contracter des textes
Activité : points de langue 
Lexique1)Le champ lexical
Les objectifs visés :
L’apprenant sera capable de trouver le champ lexical dans un texte.
Déroulement de la séance :
Eveil de l’intérêt :
Q-Trouvez les termes relatifs au mot lycée.
R-Les termes  relatifs au mot lycée sont :La classe, l’élève, le professeur, le cahier, le stylo, le directeur, le bureau, la leçon, une composition, un devoir...etc.
On appelle cet ensemble de termes le champ lexical de mot lycée
A retenir :
Définition : Le champ lexical est l’ensemble de mots ou des expressions  relatifs au même thème. Le champ lexical peut être un synonyme, un mot de la même famille ou de même domaine.

Exercice d’application : relisez le texte  page 07, puis relevez le champ lexical du mot langue.
R- Le champ lexical du mot langue :
Les spécialistes des mangues africaines, les linguistes, les superfamilles, les phylums, l’arabe, les communautés linguistiques, l’émiettement linguistique, les langues étrangères, français, anglais, les deux langues subsahariennes, haoussa, yorouba, les locuteurs, la communication intergroupes, les langues véhiculaires, l’amharique, le swahili, le sango, le mandingue, le moré, le songhai, la linguistique africaine.


Classe : 1AS L et SCFiche N° 05
Professeur :                                                                                                                Durée : 2H
         
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 01 : contracter des textes
Activité : points de langue 
Lexique                                        2) les procédés explicatifs
Les objectifs visés :
L’apprenant sera capable de distinguer entre les différents procédés explicatifs.
Repérer des procédés explicatifs dans un texte.
Déroulement de la séance :
 Eveil de l’intérêt :
On a vu dans le texte support précédent que le scripteur fait recours à des procédés pour mieux présenter son texte comme l’énumération et l’explication.
Il y a d’autres procédés on va les étudier.
Exercice : reliez chaque terme de la liste A avec sa définition en B.
B
A

a- dire avec une autre manière.
b-décrire par un trait distinctif.
c-donner le rôle joué dans un ensemble.
d-établir une liste.
e-décomposer en éléments essentiels.
f-donner la définition et le sens.
g-faire comprendre par un développement parlé ou écrit.
h-donner des exemples.
i- établir le rapport ou la différence entre deux choses.
j-appeler, amener (donner le nom)



1-Définition
2-Explication
3-Illustration
4-Dénomination
5-Reformulation
6-Analyse
7-Préciser la fonction
8-Caractérisation
9-Enumération
10-Comparaison.

R- 1→f.                 2→g.              3→h.            4→j.              5→a.     6→e.               7→c.               8→b.            9→d.            10→i.
 Définition : Les procédés explicatifs sont des opérations linguistiques qui nous permettent d’informer et d’expliques des différents thèmes.
Classe : 1AS L et SCFiche N° 06
Professeur :                                                                                                                Durée : 2H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 01 : contracter des textes
Activité : points de langue 
Lexique                                        3) les moyens linguistiques
Les objectifs visés :
L’apprenant doit connaitre les moyens linguistiques utilisables pour chaque procédé explicatif.
L’apprenant sera capable de trouver un procédé explicatif à partir de son moyen linguistique.
Déroulement de la séance :
      Procédés
                             Moyens linguistiques utilisables

1-la définition
2- l’illustration
3-la dénomination
4- la comparaison
5-la  fonction
6-l’analyse
7- la reformulation
8-la caractérisation
9- l’énumération






Est un(e), est défini.
Par exemple, tel que, à titre d’exemple, à l’instar de ,..
Nommer, appeler, désigner.
Comme, ainsi que, ressemble à, ressemblable à,
Sert à ; s’emploi pour, permet de,
Comprend, comporte, se compose de,..
En d’autres termes, autrement dit, correspond à
Est caractérisé par.
(...,...,...), 1,2,3...

Exercice d’application :Reliez par une flèche chaque énoncé au procédé explicatif qui convient.






L’énoncé
procédés

1-Le coeur est un muscle creux, situé dans le thorax

2-Pesant environ 270g, le coeur a la forme d’unpyramide dont l’axe est oblique en avant

3-Pathologie du coeur :

- Les liaisons cardiaques
- Les troubles de conduction
- L’insuffisance cardiaque

4-La baleine bleue est appelée l’orque tueur

5-La membrane oculaire est constituée de trois couches:
- La couche externe, est selérotique ; ensuite vient
la choroïde qui contient des pigments. La couche
interne est la rétine, sensible à la lumière.

6- Rôle des reins : ils épurent le sang.





a- énumération


b- définition


c- analyse



d- caractérisation


e- fonction



f- dénomination
1→b             2→d              3→a             4→f             5→c          6→e













Classe : 1AS L et SCFiche N° 07
Professeur :                                                                                                                Durée : 2H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 01 : contracter des textes
Activité : points de langue 
Les valeurs du présent de l’indicatif
Les objectifs visés :
Identifier les valeurs du présent de l’indicatif.
L’apprenant doit être capable de distinguer entre les différentes valeurs du présent de l’indicatif.
Déroulement de la séance :
Eveil de l’intérêt :
Observons les exemples suivants :
1- La terre est ronde
2- En 1962, l’Algérie devient indépendante.

Q- A quel temps sont conjugués les verbes soulignés ?
- Peut-on conjuguer les verbes au passé ? Justifiez
R- La 1ère phrase : Non, impossible de conjuguer le verbe au passé parce qu’ils’agit d’une vérité générale (qui ne change pas) : valeur intemporelle
    La 2ème phrase : Oui, on peut parce qu’il s’agit d’un événement qui s’est dérouléau passé, où l’écrivain a utilisé le présent pour faire revivre l’événement :Présent historique.

A retenir :
Le présent temporel exprimer une action faite au moment de l’énonciation ou une action qui se répète (l’habitude et la répétition).
Le présent intemporel c’est le présent narratif et historique. Ainsi, c’est le présent qui exprime des vérités scientifiques et générales.
Exercice d’application :

Dites la valeur du présent de l’indicatif : présent momentané, présentprolongé ou présent de narration, futur rapproché ou passé rapproché.

1- Et ce jour effroyable arrive dans deux jours : Futur rapproché.
2- Le matin, je me lève et je sors de la ville : Présent d’habitude
3- En cet instant, le village s’anime tout entier de l’esprit des joursanciens : Présent momentané
4- Il ouvrit, il posa sa lampe, puis il entre pieds nus : Présent de narration
5- Papa vient de prendre la place : passé rapproché
6- L’amitié est ingénieuse et se rit des obstacles : Présent de vérité générale
7- Le Normand coule dans la nuit du 17 mars 1890 : Présent historique
8- Il est malade, il souffre depuis 4 jours : Présent prolongé
9- La frayeur me reprit, mais si fortement que je perdis la tête. Je nesavais plus où j’étais. Enfin, j’aperçois la porte. Je viens à bout desortir : Présent de narration




















Classe : 1AS L et SCFiche N° 08
Professeur :                                                                                                                Durée : 2H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 01 : contracter des textes
Activité : expression orale
Thème : la communication
L’objectif visé : Laisser les apprenants s’exprimer librement.
Déroulement de la séance :
Questions et réponses orales :
Q-  Que veut dire la communication ?
R- la communication vient du verbe communiquer qui veut dire échanger des paroles,  cela veut dire que la communication est le fait d’échanger (moyen de liaison)
Q- quels sont les différents moyens de communication ?
R-  la lettre, la radio- la TV -le téléphone,...
Q- quel moyen vous utilisez dans votre conversation ?
R- au niveau de l’écrit, on utilise les lettres ; le facebook.
Au niveau de l’oral, on utilise la langue.
Q- quelles sont les différentes langues parlées en Algérie ?
R- il y a des langues parlées seulement  dans des  groupes comme la Mézabit, Chelha , Targui, et d’autres langues qui sont parlées par de nombreuses communautés comme Chawi et Tamazight.
Q- quel role joue ces langues en Algérie ?
R –elles facilitent la communication intergroupe et enrichirent notre patrimoine culturel.
Synthèse orale :
La communication est un acte fondamental pour la vie des gens, c’est un moyen de liaison entre les gens. On peut réaliser cet acte à l’aide de plusieurs moyens  que ce soit oraux ou écrits.





Classe : 1AS L et SCFiche N° 09
Professeur :                                                                                                                Durée : 2H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 01 : contracter des textes
Activité : expression écrite
I- préparation à l’écrit :
Les techniques d’un résumé 
Les objectifs visés :
Identifier le genre de la production écrite(le résumé)
L’apprenant dot connaitre les technique d’un résumé.
Déroulement de la séance :
Q- que veut dire le verbe "contracter" ?
R- D’après le dictionnaire Larousse, le verbe contracter veut dire : réduire en un moindre volume.
Contracter un texte : veut dire réduire le volume du texte en restituant que l’essentiel.
Pour résumer un texte, il faut suivre les étapes suivantes :
A/ la préparation au résumé :
1- première lecture (l’approche globale du texte) : on doit lire le texte afin de répondre à ces questions : quel est le thème abordé ?, quel est le type du texte ?
2- deuxième lecture du texte : on doit lire le texte une deuxième fois pour :
Dégager le thème.
Mettre entre crochets ce qui ne pas être retenu (exemples, reformulations, répétitions)
Inscrire le lien logique qui sépare les parties du texte.
B/ La rédaction du résumé :
•reformuler les idées du texte
•vérifier la reformulation.
•utiliser un style personnel.
•ne pas introduire le résumé par des formules telles que : «dans ce texte, l’auteur parle de....»
•garder le système d’énonciation.
•ne pas recopier des phrases intégrales du texte.
• respecter le nombre de mots exigés.
Consigne : En suivant les techniques précédentes d’un résumé, résumez le texte p 07.
Classe : 1AS L et SCFiche N° 10
Professeur :                                                                                                                Durée : 2H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 01 : contracter des textes
Activité : expression écrite
II- le compte rendu de l’expression écrite :
Les objectifs visés :
Corriger et s’auto-corriger les fautes.
L’apprenant doit être capable de contracter un texte en suivant les techniques d’un résumé.
Produire un texte contracté ensemble.
Déroulement de la séance :
 I- Rappel : la définition de la notion "contracter un texte" et lestechniques d’un résumé.
Les apprenants doivent relever les idées  du texte et les informations essentielles.
La production d’un élève suffisamment réussite :
(l’alinéa)Il y a 7000 langues dans l’asie et l’europe et l’afrique et l’amérique( majus+ synt). les langue dans le monde séparé dans tous le  pays(mal dit) .en afrique(majus)quatre superfamilles : Niger-Congo, Afro-asiatique, Nilo-saharienne et khoisan.
 La langue arabe dans le Nord de l’Afriqua(orth) mais le sud  connait une grande diversité linguistique comme  Nigeria et du Cameroun. Le sautres (orth)utilise( conju)les langues véhiculaires.

La correction collective du résumé:
On compte 7000 langues réparties sur les quatre continents. Les 2000 langues africaines sont réparties en quatre superfamilles : Niger-Congo, Afro-asiatique, Nilo-saharienne et khoisan.
      En Afrique du Nord, c’est l’Arabe qui domine, par contre l’Afrique du sud connait une grande diversité linguistique c’est  l’exemple du Nigeria et du Cameroun. A cet effet, certains font recours aux langues véhiculaires.


Classe : 1AS L et SCFiche N° 11
Professeur :                                                                                                                Durée :3 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 01 : contracter des textes
Activité : évaluation formative
Support : texte p 22
Les objectifs visés :
                                  Contrôler l’acquisition des apprenants.
                                  Revoir la méthode d’enseignement.
                                  Envisager une possibilité de rattrapage s’il le faut.
Déroulement de la séance :
I- l’étude paratextuelle :
Q- Observez le texte puis repérer les éléments périphériques.
R/
-Le texte se compose de deux paragraphes.
-La signature : d’après F. Vanoye.
-La source : Expression. Communication, éd. A. Colin.
-Les ponctuations : la virgule, les deux points, le point virgule, les crochets, les trois points, les parenthèses et le point final.
La lecture silencieuse : lisez le texte puis relevez les mots clés.
R- les mots clés sont : la communication, transmission, message, individu, bruit, ...
L’hypothèse de sens : d’après votre lecture silencieuse, de quoi s’agit-il dans ce texte ?
R- le thème abordé dans ce texte est la communication.
II- L’étude analytique :
Q- quel est le but général de la communication ?
R- le but général de la communication est la transmission des messages.
Q- selon l’auteur,  quels sont les différents moyens de communication ? Répondez à la question en remplissant le tableau ci-dessous :

La communication par l’oral
La communication par l’écrit
La communication par image
Le téléphone, les messages radiodiffusés
Le code Morse, l’écrit, l’intermédiaire de circulaires, d’affiches.
Les gestes, l’intermédiaire d’affiches, les messages télévisés.

Q- Quels sont les éléments de la communication ?
R-Les éléments de la communication sont : l’émetteur, le récepteur, le référent, le message, le canal et le code.
Q- Selon l’auteur, qu’est ce qu’un bruit ?
R- Le bruit est tout ce qui affecte à des degrés divers la transmission d’un message.
Q- Quels sont ses différents types ? Répondez à la question en remplissant le tableau ci-dessous.
Perturbation sonore
Perturbation visuelle
Voix trop basse ou recouverte par de la musique
Manque d’attention du récepteur.


Une tache sur feuille de papier ou sur un écran
Une faute de frappe.

Q- Qu’introduisent les deux points (:) dans le texte ?
R- Ils introduisent une explication.
Q- Qu’introduisent les virgules dans le texte ?
R- les virgules introduisent une énumération.
III- la phase récapitulative :
Q- Faites le plan du texte.
R- Le plan du texte :

N° de §
contenu
1er§
Le but, les types et les moyens de communication
2ème§
Le bruit de la communication.

Travail à faire : Contractez le texte au quart de sa longueur.
          L’objectif général de la communication est la transmission d’un message que ce soit écrit ou oral.  Cette transmission du message peut être menacée de différents types de bruit  provenant d’un des éléments de la communication.



















Classe : 1AS L et SCFiche N° 12
Professeur :                                                                                                                Durée :1 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 02 : résumer un texte à partir d’un plan détaillé
Activité : compréhension de l’oral
Support : document sonore+ un schéma.
Les objectifs visés :
Développer l’écoute chez l’apprenant.
                                  L’apprenant doit comprendre le contenu du document.

Déroulement de la séance :
Le support iconique :

Questions :
Pré-écoute :
Q- Observez le document iconique et écoutez le document sonore puis dites quel est le sujet de ces deux supports ?
Hypothèses proposées :
    Le sujet abordé dans ces documents est :
Le gaz naturel.
La pollution atmosphérique.
Le cycle de l’eau.
1ère écoute :confirmer ou infirmer les hypothèses proposées.
R- le sujet de ces documents est : le cycle de l’eau.
2ème écoute : répondez aux questions suivantes.
Q- quel effet provoque le soleil sur l’eau ?
R-  Sous l’effet du soleil, l’eau s’évapore.
Q- que forme l’eau évaporée ?
R- l’eau évaporée se condense pour  former des nuages.
3ème écoute :
Q- quelles sont les formes de précipitations ?
R- Les formes de précipitations sont : la pluie, la neige, le grêle.
Q- Où vont les eaux précipitées ?
R- une part de l’eau est absorbée par le sol, d’autre consommée par les animaux, le reste s’infiltre dans le sol.
Q- Relevez la champ lexical de l’eau.
R- la champ lexical de l’eau est : rivières, mers, océans, sources, fleuves.
Synthèse : Expliquez, en quelques lignes, le phénomène de cycle de l’eau.
Sous l’effet du soleil, l’eau s’évapore. Cette vapeur se condense pour formes des nuages. Selon la température, des précipitations se produisent sous forme de pluie, de neige, ou de grêles. Une part de l’eau est absorbée par le sol, d’autre consommée par les animaux, le reste s’infiltre dans le sol et circule dans des nappes souterraines (rivières, fleuves, sources,..) qui ramènent l’eau vers la mer.








Classe : 1AS L et SCFiche N° 13
Professeur :                                                                                                                Durée :2 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 02 : résumer un texte à partir d’un plan détaillé
Activité : compréhension de l’écrit
Support : texte p26
Les objectifs visés :
Lire et comprendre le texte.
                               Identifier certains procédés explicatifs dans le texte.
Déroulement de la séance :
I-L’étudeparatextuelle :
Q- Faites l’image du texte.
R-/
-Un titre" La Terre planète"
- N° de§ : il y a cinq paragraphes.
- La signature : A.Harrison, C.Harrison, P. Smithson.
-La source : l’homme et son environnement, éd. Gamma.
-Le texte est accompagné d’une carte illustrative qui présente notre planète.
Lecture silencieuse.
L’hypothèse de sens : D’après votre lecture silencieuse, de quoi parle le texte ?
R- Le texte parle de l’homme et son environnement.
II- L’étude analytique :
Q- Quelle est l’idéegénérale du texte ?
R- La relation entre l’homme et son environnement.
Q- Relevez les articulateurs logiques et précisez leurs valeurs.
R/
- Mais → l’opposition.
- Donc → la conséquence.
- Or → l’opposition.
-Pour →le but
- Si → la condition.
Q- Relevez les expressions qui indiquent le temps.
R- les expressions qui indiquent le temps sont : il y a des milliers d’années- de nos jours- siècles- en quelques heures- jusqu’à une époque récente.
Q-  Remplacez deux de ces expressions par des adverbes.
R/
De nos jours → actuellement.
Il y a des milliers d’années → jadis.
Q- quels sont les temps dominants dans le texte ? Justifiez leur emploi.
R- Les temps dominants dans le texte sont :
Le présent de l’indicatif pour donner des vérités générales ou pour informer.
Le passé simple et l’imparfait pour la narration.
Q- Relevez deux procédés explicatifs.
1- la définition : « l’environnement de l’homme est tout ce qui l’entoure.»
2- l’illustration :
   «Si on allumait...................distance.»
   « Par exemple....................Suède.»  
















Classe : 1AS L et SCFiche N° 14
Professeur :                                                                        Durée : 2 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 02 : résumer un texte à partir d’un plan détaillé
Activité : point de langue.
La tournure impersonnelle
Les objectifs visés :
 Découvrir  la tournure impersonnelle.
L’apprenant doit être capable d’identifier et d’employer la tournure impersonnelle.
Déroulement de la séance :
Exemples :
1- Il fait beau aujourd’hui.
2- Il faut se protéger du soleil.
3- Il neige.
Q- Quels sont les sujets des verbes soulignés ?
R- Le pronom " Il"
Q- Le pronom " il", dans les trois phrases remplace-t-il une personne ou une chose ?
R- Non, il ne remplace ni une personne  ni une chose.
Donc, le pronom qui ne remplace ni une personne ni une chose s’appelle "un pronom personnel "
 Les phrases qui ont pour sujets des pronoms impersonnels sont appelées des phrases impersonnelles.
1- Définition :
La tournure impersonnelle : c’estla phrase qui a pour sujet le pronom personnel il et qui ne désigne ni à une personne ni à une chose.
2- Les différentes constructions impersonnelles :
 a- il est certain que tu as raison.
Il+être+adj+que.
 b- il neige depuis hier.
     Il+ verbe exprime un phénomène naturel (neige)
 c- il y a des élèves dans la classe.
     Il+y +avoir.
 d- il fait froid aujourd’hui.
      Il+ v (faire) + adj.
 e- il faut réviser vos leçons.
     Il+ le verbe impersonnel (falloir)

Exercice d’application :
Transformez les phrases suivantes selon le modèle suivant :
Un train passe deux fois par jour. →il passe un train deux fois par jour
1- des pièces manquent dans la maquette→ il manque des pièces dans la maquette.
2- des monstre existent→ il existe des monstre.
3- de nouveaux élèves arrivent tous les jours→ il arrive de nouveaux élèves tous les jours.
4- un miracle va se produire→ il va se produire un miracle.
















Classe : 1AS L et SCFiche N° 15
Professeur :                                                                      Durée : 1 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 02 : résumer un texte à partir d’un plan détaillé
Activité : point de langue.
Les conjonctions de coordination

Les objectifs visés :
                              Identifier la conjonction de coordination
                              Préciser la valeur de chaque conjonction.
                              L’apprenant doit être capable d’employer les conjonctions de coordination.
Déroulement de la séance :

Eveil de l’intérêt
Exercice : lisez ces phrases puis complétez le tableau ci-dessous.
1-J’ai lu un roman et une pièce théâtrale.
2-Tu bois le thé ou le café.
3-Il est malade mais il va au travail.
4-Il fait une bêtise donc il sera puni.
5-Ils inventèrent le papier car ils voulaient historier l’écriture.
6-Tu sais que tu dois m’obéir or tu m’as désobéi, tu seras donc puni.
7- Ni l’argent, ni le pouvoir ne nous rendent heureux.
La valeur
Coordonne deux mots
Coordonne deux phrases
Conjonction de coordination

L’addition.
X

Et
Le choix
X

ou

L’opposition

X
mais

La conséquence

X
donc

La cause

X
car

La transition

X
or

La conséquence
X

donc

La négation
X

ni..............ni


A retenir : les conjonctions de coordination sont des mots servent à relier, à unir deux phrases ou deux mots qui sont sur le même plan grammatical. Chaque conjonction à sa valeur.


















                              






Classe : 1AS L et SCFiche N° 16
Professeur :                                                                     Durée : 1 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 02 : résumer un texte à partir d’un plan détaillé
Activité : expression orale

Les objectifs visés : laisser les apprenants s’exprimer librement.
Déroulement de la séance :

Sujet : la téléphonie cellulaire.
            En suivant les procédés explicatifs suivants, faites parler de la téléphonie cellulaire.
La définition- la dénomination- la fonction- la caractérisation- l’analyse.

La synthèse orale :
La téléphonie cellulaire ou mobile est un moyen de télécommunication sans fil. Elle peut être nommée "mobile", "portable" "téléphone portable" en Suisse s’appelle "vini" quand il est évolué, s’appelle Smart phone ou le téléphone intelligent.
   Les premiers systèmes étaient de taille importante, se trouve dans les coffres des voitures et s’alimentent de l’électricité du véhicule. Mais actuellement, il a une petite taille et il est numérique.












Classe : 1AS L et SCFiche N° 17
Professeur :                                                                        Durée : 1 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 02 : résumer un texte à partir d’un plan détaillé
Activité : expression écrite
I- préparation à l’écrit :

L’objectif visé :amener l’apprenant à réinvestir ses acquis dans sa production.
Déroulement de la séance :
Consigne : Contractez le texte support page 26, en suivant les étapes du résumé.
Travail de groupes.




















Classe : 1AS L et SCFiche N° 18
Professeur :                                                                       Durée : 1 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude : la vulgarisation scientifique
Séquence 02 : résumer un texte à partir d’un plan détaillé
Activité : expression écrite
II- le compte-rendu du résumé :
Les objectifs visés :
Amener l’apprenant à corriger les fautes.
Résumer le texte en suivant un plan détaillé.

Déroulement de la séance :
La rédaction du résumé :
L’environnement de l’homme est tout ce qui l’entoure (l’air, l’eau et le sol). Autrefois, l’environnement de l’homme était limité, mais actuellement, grâce au développement et aux moyens de transport, l’environnement est devenu plus vaste et les actions de l’homme peuvent avoir des conséquences dans les différentes régions de monde. Donc, l’homme à découvert que son environnement ce n’est pas la ville ou il vive mais toute la terre.












Classe : 1AS L et SCFiche N° 19
Professeur :                                                                       Durée : 1 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude  02 : l’interview
Activité : évaluation diagnostique
Support :le manuel page 68
Les objectifs visés :
 Evaluer les acquis des apprenants.
 L’apprenant doit transformer le texte à un dialogue.
L’apprenant doit identifier les interlocuteurs.
Déroulement de la séance :
Consigne : lisez le texte page 68, puis transformez-le à un dialogue.
«Je l’ai...................sa maladie»
Le dialogue obtenu :
Salamano : mon chien était perdu car il n’était pas à la fourrière, les employés m’avaient dit qu’il avait été peut-être écrasé.
Meursault : tu pourras avoir un autre chien.
Salamano : mais, je suis habitué de celui-là, il avait un mauvais caractère de temps en temps ou avait des prises de bec, mais c’était un bon chien.
Meursault : il est de belle race ?
Salamano : et encore, vous ne l’avez pas connu avant sa maladie.











Classe : 1AS L et SCFiche N° 20
Professeur :                                                                        Durée : 1 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude  02 : l’interview
Séquence 01 : questionner de façon pertinente
Activité : compréhension de l’oral
Support :le manuel page 78
Les objectifs visés :
Interpréter les vignette de la bande dessinée.
Anticiper le dialogue des personnages.
Déroulement de la séance :
Question et des réponses orales :
Q- observez ces images puis dites que remarquez-vous ?
R- on remarque qu’il s’agit des dessins qui se répètent.
Q- Comment appelle-t-on ce genre d’images ?
R- s’appelle la bande dessinée.
Q- Que veut dire la bande dessinée ?
R- La bande dessinée : est une série de dessins qui raconte une histoire.  L’ensemble de dessins s’appelle vignette.
Q- Combien de vignettes comptez-vous en tout ?
R- il y a 10 vignettes.
Q- Qui est le personnage qui se trouve dans toutes les vignettes ?
R- La personne qui porte un nœud papillon.
Q- Où se trouve cette personnage dans les vignettes 2, 3,4,.....9 ?
R- elle se trouve en haut de la vignette.
Q- Qu’est ce que cela veut dire ?
R- Chacun des autres personnages parle de lui.
Q- A partir de votre exploitation  des vignettes, quel est le fait social dénoncédans cette bande dessinée ?
R- le fait social dénoncé dans cette BD est : la rumeur.



Classe : 1AS L et SCFiche N° 21
Professeur :                                                                      Durée : 2 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude  02 : l’interview
Séquence 01 : questionner de façon pertinente
Activité : compréhension de l’écrit
Support :le manuel page 73
Les objectifs visés :
Lire et comprendre l’interview.
Repérer les interlocuteurs et  le thème de la conversation.
Déroulement de la séance :
I- L’étude paratextuelle (l’image du texte) :
Q- Qu’observez-vous sur l’image du texte ?
R/
Un chapeau.
Le texte est un article de magazine.
Questions/ réponses
Nom du journaliste. /la source
Une photo.
Lecture silencieuse : lisez l’article, puis dites de quoi s’agit-il ?
R- Dans cet article de magazine, il s’agit d’une interview avec homme de théâtre.
II- L’étude analytique :
Q- D’après le chapeau, qui est Smain ?
R- Smain est un homme de théâtre.
Q- Combien de fois le journaliste intervient-il ?
R- Il intervient six fois.
Q- Quels types de phrases emploi-il ?
R- il emploi des phrases interrogatives.
Q- Relevez les questions et les réponses de cette interview.
R/



Questions du journaliste
Réponses de Smain
1- Pensiez-vous devenir un phénomène de mode quand vous avez débuté ? 
Non mais je suis, avec Farid Chopel, le déclencheur du phénomène beur.
On m’a considéré comme un porte-drapeau.
Si on rit dans la salle … je suis heureux.

2- Après 40 ans, on dit d’un artiste qu’il a mûri, est-ce votre cas
Je reste un adolescent.
Je suis un spectateur qui veut améliorer nos vies grâce à l’humour.
3- Dans le spectacle … raciste envers les autres étrangers
Un soir, un chef de parti et son sbire maghrébin m’ont énervé … j’ai fait un sketch pour répondre
4- Etes-vous resté proche de l’Algérie ?
Je suis né là-bas.
Je me passionne pour ce pays.
5-Vous y êtesretourné ? 
Bien sûr, je suis allé à Constantine, la terre de mes aïeux… j’étais heureux
6- Aimeriez-vous y jouer un spectacle ?
Et comment!

















Classe : 1AS L et SCFiche N° 22
Professeur :                                                                       Durée : 2 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude  02 : l’interview
Séquence 01 : questionner de façon pertinente
Activité : points de langue
La phrase interrogative
Les objectifs visés :  
Identifier le type de phrase interrogatif.
Distinguer entre les types de phrase interrogative.
Déroulement de la séance :
Identification : la phrase interrogative est la phrase qui sert à poser question. Elle a deux types.
I- l’interrogation totale :
Exemples :
1- Est-ce que vous avez compris la leçon ?
2- Avez-vous compris la leçon ?
3- Vous avez compris la leçon ?
Q- Par quelle manière on a posé ces interrogations ?
R/
1- par le mot interrogatif "est-ce que".
2- par l’inversion du sujet et de verbe.
3- par l’intonation.
Q- Comment on peut répondre à ces interrogations ?
R- on peut répondre par "oui" ou par "non"
Q- Les interrogations sont posées sur un élément  ou sur toute la phrase ?
R- elles sont posées sur tous les éléments de la phrase.
Donc, cette interrogation est une interrogation totale.
A retenir :
L’interrogation totale :c’est l’interrogation qui a pour réponse oui ou non, elle est portée sur toute la phrase et posés par l’un des trois moyens suivants :
-Est-ce que.
- V+S + ?
- l’intonation.
II- l’interrogation partielle :
Exemples :
1- qui a fini ?
2- que lis-tu ?
3- ou vas-tu ?
Q- sur quoi on a posé l’interrogation dans les trois phrases ?
R/
1- sur le sujet.
2- sur le COD
3- sur le CC
Cela veut dire que les trois interrogations sont portées sur une partie de la phrase.   Elle s’appelle l’interrogation partielle.
A retenir :
L’interrogation partielle est l’interrogation posée sur une partie de la phrase.
Exercice d’application :Dans les phrases suivantes, précisez l’interrogation partielle ou totale.
1- Quand le train partira-il ? → partielle
2- Comment t’appelles-tu ?→partielle
3- Est-ce que tu es malade ?→ totale
4- Quel âge as-tu ?→ partielle
5- Sont-ils à la maison ?→ totale
6- Viendras-tu avec tes parents ?→totale
7- Qui a fermé la fenêtre ?→partielle









Classe : 1AS L et SCFiche N° 23
Professeur :                                                                       Durée : 2 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude  02 : l’interview
Séquence 01 : questionner de façon pertinente
Activité : points de langue
L’impératif
Les objectifs visés :
Identifier le mode impératif.
                                       Repérer la phrase impérative et préciser sa valeur.
Déroulement de la séance :
Exemples :
-N’entrez pas SVP.
- Révisons nos leçons.
- Ferme la porte.
Q- quel est le type de ces phrases ?
R- Ce sont des phrases impératives.
Q- Qu’exprime chaque phrase ?
R/
1- elle exprime une défense.
2- elle exprime l’exhortation.
3- elle exprime un ordre.
Q- Relevez de ces phrases les particularités de l’impératif.
R- les particularités de l’impératif sont :
-          il se conjugue avec trois pronoms personnels : tu, nous et vous.
-          L’absence du sujet.
-          Avec le pronom tu, les verbes du 1er g le " s"’ s’efface.
A retenir :
L’impératif est un mode de verbe qui exprime un ordre, un conseil, une prière,...
Il a plusieurs valeurs :
1- l’ordre→ ex : sors.
2- la défense→ ex : ne pleure pas.
3- le conseil→ ex : prends soin de toi.
4- le désir→ ex : passez de bonnes vacances.
5- l’exhortation→ ex : allons.
6- la prière→ ex : excusez-moi.
Exercice d’application : Dites quelle valeur de l’impératif est exprimée dans les phrases suivantes.
1- Veuillez patientez→ la prière.
2- Défendez votre pays→l’exhortation.
3- Tirez votre ennemi→ l’ordre.
4- Lisez le texte→ l’ordre.























Classe : 1AS L et SCFiche N° 24
Professeur :                                                                     Durée : 1 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude  02 : l’interview
Séquence 01 : questionner de façon pertinente
Activité : expression orale
Les objectifs visés :laisser l’apprenant s’exprimer librement.
                                  Amener l’apprenant à produire un dialogue oral.
Déroulement de la séance :
Sujet : un homme entre  un magasin de vente des appareils électroniques  pour acheter un appareil photo numérique. Imaginez le dialogue qui déroulera entre le vendeur et le client.
Consigne : Jouez le rôle de vendeur et celui du client (oralement).




















Classe : 1AS L et SCFiche N° 25
Professeur :                                                                        Durée : 1 H
Projet 01 : Réaliser une campagne d’information à l’intention des élèves du lycée.
Objet d’étude  02 : l’interview
Séquence 01 : questionner de façon pertinente
Activité : expression écrite
I- Préparation à l’écrit :
Les objectifs visés : Amener l’apprenant à réinvestir ses acquis pour produire un dialogue.
                                  Montrer les caractéristiques d’un dialogue (interlocuteur, réplique)
Déroulement de la séance :
Rappel :
L’interview : c’est un dialogue entre un journaliste et une personnalité
Le dialogue : est un débat entre deux ou plusieurs personnes qui échangent des idées sur un sujet. Ces personnes s’appellent les interlocuteurs, les propos de ces personnes sont appelés les répliques.
Consigne : Rédigez le dialogue précédent qui déroule entre un vendeur des appareils électroniques et un client.
II- Le compte-rendu du dialogue :
Client : bonjour monsieur.
Vendeur : bonjour monsieur, comment je peux vous aider ?
Client : je veux un appareil photo numérique
Vendeur : avez-vous une idée de marque précise ?
Client : non, pas vraiment ; je voudrais un appareil photo de bonnes qualité.
Vendeur :voulez-vous un appareil professionnel ou familial ?
Client : je voyage beaucoup, donc je voudrais un appareil, professionnel.
Vendeur : précisez-moi ce que vous cherchez car nous vendons de nombreuses qualités.
Client : je cherche un appareil soit léger, ayant une haute technologie.
Vendeur : je comprends ce que vous voulez.
Client : montre-moi.
Vendeur : nous avons ce model avec un retardateur, il coute 1000 DA.
Client : je pense que ça  me convient, merci.












PROJET II
Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.












Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N° :26
Professeur :                                                                     Durée : 2H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Activité : évaluation diagnostique.
Support : texte.
Les objectifs visés : évaluer les prés-acquis des apprenants.
Déroulement de la séance :

Texte support :                                            L’automobile
L'automobile a, depuis longtemps, donné lieu à de longues controverses entre les partisans de ce nouveau moyens de locomotion et ses adversaires.
 Les premiers soutenaient qu'elle facilitait la vie, apportait la liberté de se déplacer.
 Les détracteurs e l'automobile rétorquaient en citant de nombreux inconvénients : bruit, pollution, danger,
          Le désaccord entre protagoniste et antagoniste de l'automobile dure toujours, ce qui n'empêche les uns et les autres d'avoir leurs propres voitures.
Questions et réponses :
Q1-Complétez le tableau suivant :
N° de §
Titre
4 §
L 'automobile

Q2- De quoi parle –t- on dans ce texte ?
R2- L'auteur parle de l'automobile.
Q3- Relevez les idées essentielles du texte.
R3- Les idées sont :
a- débat entre les adversaires et les partisans de l’automobile.
b- Les points positifs de l’automobile
c- les points négatifs de l’automobile.
d- le désaccord entre les partisans et les adversaires dure toujours.
Q4-Quels sont les avantages d'automobile ?
R4-Elle facilitait la vie et apportait la liberté de se déplacer.
Q5- Relevez du texte ses inconvénients.
R5-Ses inconvénients sont : le bruit, la pollution et le danger.
Q6-Relevez du texte les synonymes des mots suivants: les défenseurs- les opposants.
R6- Les défenseurs = les partisans= les protagonistes.
Les opposants= les adversaires=les détracteurs=les antagonistes.
Q7-Quelle est la valeur des mots soulignés dans le texte ?
R7-Les deux verbes soulignés dans le texte expriment des opinions (des verbes d'opinion).
Q8- Que veut dire le mot inconvénients ?
R8- Le mot '' inconvénients"  veut dire : les désavantages, les défauts, les points et cotés négatifs.
Q9-Quel est le type de ce texte ? Justifiez.
R9- Le type de ce texte est argumentatif parce qu'il traite des opinions et  des arguments.









Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N° :27
Professeur :                          Durée 1H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Séquence 01 : organiser son argumentation
Activité : compréhension orale
Support : document sonore.
Les objectifs visés :
                               Développer l’écoute chez l’apprenant.
                                L’apprenant doit comprendre le contenu du document.
Déroulement de la séance :
Le texte support :                      Tabagisme
Notre amour des plantes ne s’étend pas au tabac...qui pollue notre atmosphère...créant des intoxications à partir de trois cigarettes seulement dans les pièces closes, les voitures fermées, les ascenseurs, etc.
On estime qu’un fumeur de quarante cigarettes par jour a une durée devie moyenneinférieure de huit ans à celle d’un non fumeur.
          En effet, le tabac provoque des accidents cardiaques,...il joue également unrôle majeur dans la formation des cancers.
Mais comment résister à un besoin physique et psychologique qui est, en effet, une drogue.
Lydia Blanc-Daire, Plantes et régimes.
Questions :
Ecoutez le document puis répondez aux questions posées.
Pré-écoute :
Hypothèses proposées : Le document parle de :
a- la drogue.
b- le tabagisme.
c- la pollution.
1ère écoute :
R- le document parle du tabagisme.
2ème écoute :
Q- quels sont les dangers de la cigarette ?
R- elle provoque la pollution l’intoxication, maladies cardiaques.
Q- quel est le champ lexical de tabac ?
R- le champ lexical de tabac : cigarette, fumeur, intoxication, drogue,
3ème écoute :
Q-  l’auteur  refuse une thèse, laquelle ?
R- contre la cigarette.
Q- quel verbe d’opinion a utilisé l’auteur ?
R- le verbe estimer.
Synthèse : reprenez le contenu du document.
          Dans ce document, l’énonciateur fait parler du tabagisme et les dangers que peut causer la cigarette.

















Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N° :28
Professeur :                                                                    Durée : 2H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Séquence 01 : organiser son argumentation
Activité : compréhension de l’écrit
Support : le manuel page 99
Les objectifs visés :
                               Lire et comprendre le texte.
                               Comprendre l’enjeu du texte argumentatif.
                               Distinguer entre thèse/argument/exemple.
                               Repérer les arguments avancés.
Déroulement de la séance :
Eveil de l’intérêt : questions posées afin de motiver les apprenants.
1- Pourquoi certains gens aiment la lecture ?
2- Quels  sont les avantages de la lecture.
I- L’étude paratextuelle :
Q-qu’observez-vous sur le texte ?
 R-  il y a un titre sous forme d’une phrase interrogative "Aimez-vous lire"
Il y a trois paragraphes.
Une source.
Lecture silencieuse : lisez le texte puis dites de quoi parle-t-il?
R- le texte parle de la lecture.
II- L’étude analytique :
Q1-Quelle est la thèse défendue ?
R1-La thèse défendue est : la vraie culture s'acquiert par de nombreuses lectures.
Q2-Repérez du deuxième paragraphe les arguments avancés en faveur de cette thèse.
R2- Les arguments sont :
-les gens lisent par amour de la lecture.
-la lecture est une véritable nourriture spirituelle.
-ils trouvent à alimenter leur soif d'information, d'analyse, de jugement et des réponses à leurs interrogations.
-la lecture agit sur eux et leur procure d'énergiques stimulations.
Q3-Relisez le premier et le dernier paragraphe, que constatez –vous ?
R3-Le dernier paragraphe s'agit d'une confirmation du premier paragraphe.
Q4-Trouvez  dans  le  deuxième paragraphe  de  texte  les  termes  enchaînant   des  idées    (les arguments).
R4-Les mots qui enchaînent les arguments sont:
-d'abord (le premier argument).             –ainsi(le deuxième argument).
-également(le troisième argument).      –enfin(le quatrième argument).
Synthèse :
Le plan du texte:

Articulateurs

Contenu

Partie du texte



/

Le thème : la lecture.
La thèse: la vraie culture s'acquiert par de nombreuses lectures.


Introduction



D'abord.
Ainsi.
Egalement.


Enfin.

-les avantages de la lecture.
-les arguments :
-les gens lisent par amour de la lecture.
-la lecture est une véritable nourriture spirituelle.
-ils trouvent à alimenter leur soif d'information, d'analyse, de jugement et des réponses à leurs interrogations.
-la lecture agit sur eux et leur procure d'énergiques stimulations.



Développement

Donc.

La culture se nourrit de la lecture.

Conclusion
























Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N° :29
Professeur :                                                                     Durée : 2H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Séquence 01 : organiser son argumentation
Activité : points de langue
Les articulateurs d’enchainement
Les objectifs visés :
L’apprenant doit être capable de distinguer entre les différents articulateurs
L’apprenant doit connaitre la valeur de chaque articulateur.
Déroulement de la séance :
Exercice : voici trois arguments en faveur de l’internet, reliez-les par des articulateurs afin d’obtenir un paragraphe cohérent.
1- rapidité dans la recherche de l’information.
2- disponibilité en toute heure.
3- possibilité d’avoir l’information chez soi.
Réponse :
L’internet est très important parce que : Tout d’abord, il assure la rapidité dans la recherche de l’information. Ensuite, ce moyen d’information est disponible en toute heure. Enfin, l’internet nous permet d’avoir l’information chez soi.
Donc les termes qui aident à enchainer les trois arguments sont appelés : les articulateurs d’enchainement.
A retenir : les articulateurs d’enchainement sont des termes qui servent à classer une série demots ou d’expressions d’une manière progressive. Ils servent à structurer le raisonnement dans un texte argumentatif.
Pour classer le premier argument
Tout d’abord- d’abord- pour débuter- pour commencer- en premier lieu- d’une part- premièrement
Pour classer l’argument suivant
Ensuite- en outre- ainsi également- de plus- puis- en second lieu- d’autre part- deuxièmement
Pour classer le dernier argument

Enfin- finalement- en dernier lieu- pour finir.



Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N° :30
Professeur :                                                                    Durée : 2H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Séquence 01 : organiser son argumentation
Activité : expression orale
Les objectifs visés :
Laisser l’apprenant s’exprimer librement en argumentant.
Déroulement de la séance :
Sujet : certains gens pensent que l’internet a des points négatifs seulement.
R/
L’internet n’a pas seulement des inconvénients, il a aussi des avantages :
-Gain de temps.
- la disponibilité en toute heure.
- la possibilité d'avoir l'information chez soi.
- la communication à distance ( twitter, facebook,..)
- la vitesse (rapidité dans la recherche de l'information)
- la richesse de l'information.












Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N° :31
Professeur :                                                                   Durée : 1H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Séquence 01 : organiser son argumentation
Activité : expression écrite
I- préparation à l’écrit :
Les objectifs visés :
Préparer l’apprenant à rédiger un texte argumentatif.
Déroulement de la séance :
Voici des arguments en faveur et en défaveur de la ceinture de sécurité.
A- en faveur de la ceinture de sécurité :
Elle empêche l’automobiliste d’être projeté dans le pare-brise lors de collisions frontales..
Elleprotège le conducteur du choc en retour, c’est-à-dire du rejet du corps vers le siège.
Elle retient l’automobiliste sur son siège.
B- en défaveur de la ceinture de sécurité :
Elle bloque le conducteur dans sa voiture en cas des incendies.
Elle cause des fractures de l’épaule par suite d’un blocage des enrouleurs.
Consigne : produisez le texte argumentatif qui traite ces arguments.
* Travail de groupes.







Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N° :32
Professeur :                                                                    Durée : 1H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Séquence 01 : organiser son argumentation
Activité : expression écrite
II- le compte-rendu de l’expression écrite :
Les objectifs visés :
Corriger les fautes
Produire un texte argumentatif.
Déroulement de la séance :
-Rappel de la consigne.
-la correction collective d’une copie suffisamment réussite.
La production :
Toute personne se déplaçant à bord d’un véhicule devra porter la ceinture de sécurité, mais cette dernière a des partisans et des adversaires.
           Pour les partisans, la ceinture desécurité est obligatoire parce que : tout d’abord, Elle empêche l’automobiliste d’être projeté dans le pare-brise lors de collisions frontales. Ensuite, la ceinture de sécurité  protège le conducteur du choc en retour, c’est-à-dire du rejet du corps vers le siège. Enfin, Elle retient l’automobiliste sur son siège.
          Mais les adversaires avancent certains inconvénients : D’une part, la ceinture de sécurité  bloque le conducteur dans sa voiture en cas des incendies. D’autre part, elle cause des fractures de l’épaule par suite d’un blocage des enrouleurs.
Malgré ses inconvénients, la ceinture de sécurité est, de toute façon, obligatoire.







Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N° :33
Professeur :                                                                   Durée : 2H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Séquence 02 : s’impliquer dans son discours
Activité : compréhension de l’écrit
Les objectifs visés :
 Lire et comprendre le texte.
L’apprenant doit être capable de repérer les marques de la subjectivité.
Déroulement de la séance :
Eveil de l’intérêt : questions posées afin de motiver les apprenantset pour introduire le thème.
1- que pensez-vous des titres de famille ?
2- Acceptez-vous vos relations avec les membres de famille ?
I- L’étude paratextuelle :
L’apprenant a remarqué que le texte est un dialogue.
Lecture silencieuse :
Q- d’après votre lecture silencieuse, quel est le thème de la discussion ?
R- le thème de la discussion est : les titres de famille.
II- L’étude analytique :
Q- quels sont les interlocuteurs dans cedialogue ?
R- les interlocuteurs dans ce dialogue sont : Poil de carotte (l’énonciateur) son père M.Lepic, son frère Félix et sa sœur Ernestine.
Q- Quelle est la thèse défendue par l’énonciateur ?
R- la thèse défendue par l’énonciateur est : contre les titres de famille.
 Q- relevez la phrase qui justifie votre réponse.
R- «les titres de famille ne signifient rien.»
Q-  L’énonciateur se manifeste t-il dans son texte ?justifiez.
R- Oui, l’énonciateur se manifeste dans son texte.
Les marques de sa présence :
Les verbes d’opinion, l’expression pour moi, les pronoms possessifs, termes affectifs,...
Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N° :34
Professeur :                                                                     Durée : 1H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Séquence 02 : s’impliquer dans son discours
Activité : points de langue
LexiqueLes verbes d’opinion
Les objectifs visés :
Identifier quelques verbes d’opinion.
L’’apprenant sera capable d’employer un verbe d’opinion afin de donner un point de vue.
Déroulement de la séance :
Exercice : voici quelques verbes d’opinion, reliez chaque verbe à sa définition.
Support : dictionnaireLarousse.
Verbes d’opinion
Définitions
1- affirmer
2- estimer
3- contester
4- juger
5- objecter
6- rétorquer
7- soutenir
a- répondre en détournant les arguments.
b- mettre en discussion, en doute.
c- arriver qu’une chose est vraie.
d- ne pas connaitre exactement son opinion.
e- exprimer fermement son opinion.
f- donner son opinion.
g- mettre une affirmation contraire à la proposition de quelqu’un.


Correction :
1→  C 2→ D    3→  B     4→ F     5→  F       6→ A           7→  E
A retenir :
Les verbes d’opinion sont des termes qui désignent la participation à un débat, ils nous permettent de donner un point de vue.






Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N° :35
Professeur :                                                                   Durée : 2H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Séquence 02 : s’impliquer dans son discours
Activité : points de langue
L’opposition
Les objectifs visés :
Identifier le rapport d’opposition.
L’apprenant doit être capable d’employer ce rapport.
Déroulement de la séance :
Ex : il est  malademaisil va  au travail.
              A                                B
On reconnait la conclusion exprimée dans la phrase (A), on la refuse, en ajoutant la phrase (B) qui l’oppose. On appelle ça l’opposition.

Identification :l’opposition est un rapport logique relie deux propositions représentent une contradiction.
Ex : Dans les phrases suivantes, soulignez la PSC d’opposition puis dites par quel terme  elle est introduite.
1- Bien qu’il soit malchanceux, il a gagné.
2- Quoique tu fasses, tu ne pourras pas arriver à l’heure.
3- Si fort qu’il soit, il n’a pas pu prendre la valise.
A retenir :
Les conjonctions : bien que, quoique, si.....queintroduisent une proposition subordonnée conjonctive d’opposition. Le verbe se met au subjonctif.
Exercice N° 02 : la même question.
1- Au lieu de réviser ses leçons, il regarde la TV.
2- Il a beau essayer, il ne réussit pas.
3- Il pleut néanmoins je ne prends pas mon parapluie.
4- Il fait froid, mais il est sorti sans manteau.
5- Malgré sa maladie, il travail toujours.
6- Il travail, il n’a pas eu de bonnes notes quand même.
7- En dépit de ses affirmations, je ne le crois pas.
A retenir :
Rapport d’opposition
Mode de verbes
Bien que- quoique- si...que- malgré que- quel que – quelque que
Le subjonctif
Mais- pourtant- cependant- quand même- néanmoins-
L’indicatif
Malgré- en dépit de

G N
Au lieu de- avoir beau

L’infinitif






















Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N°36
Professeur :  Durée : 1 H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Séquence 02 : s’impliquer dans son discours
Activité : points de langue
Les modalisateurs
Les objectifs visés :
L’apprenant sera capable d’employer les modalisateurs afin d’exprimer son opinion.
L’apprenant doit connaître la valeur de chaque modalisateur.

Déroulement de la séance :
Eveil de l’intérêt :

Exemple :
1- je pense que le sport est indispensable.
2- il est sûr qu’il a raison.
Q- quels sont les expressions qui indiquent l’opinion de celui qui parle ?
R- pense/ il est sûr.
Q- quel est la différence entre les deux expressions ?
R- la première exprime le doute de celui qui parle, tandis que la deuxième exprime sa certitude.
Donc, ces expressions sont appelées les modalisateurs.
A retenir : On appelle modalisateurs les mots ou expressions signalant le degré de certitude de celui qui s’exprime aux idées qu’il formule. Ils indiquent si, pour lui, ces idées sont vraies, douteuses ou fausses. Donc, la valeur des modalisateurs sera la certitude et l’incertitude.

Les modalisateurs
Ils peuvent être
Certitude
Incertitude
Adjectifs
Sûr, certain, clair, évident, inévitable...
Douteux, incertain, vraisemblables, probable, possible...
Adverbes
Assurément,forcément, certainement, réellement...
Vraisemblablement,peut-être, probablement...
Expression toutes faites
A coup sur, sans aucun doute, de toute évidence...
Selon toute vraissemblance..
Verbes d’opinion
Assurer, affirmer, admettre...
Penser, croire, douter...
Constructions impersonnelles
Il apparait clairement que, il est sûr que...



























Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N°37
Professeur :                                                                     Durée : 2H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Séquence 02 : s’impliquer dans son discours
Activité : expression écrite
I- Préparation à l’écrit :
Les objectifs visés :
Identifier la lettre personnelle, la lettre  administrative et leurs caractéristiques.
La lettre : c’est une forme de communication écrite, elle s’écoule un certain temps entre le moment où elle est écrite et le moment où elle est lue. La lettre met en contact un émetteur, et un récepteur.
Ses types :
1- la lettre personnelle : elle est généralement adressée à quelqu’un que l’on connait. Elle traduit une impression de bonheur, de tristesse, de souffrance.
2- la lettre administrative  ou professionnelle : elle a pour fonction de faire parvenir des informations à une personne ou à un service, de formuler une demande, de soumettre une offre.
Elle obéit donc a des règles de représentation et de rédaction précises.
·         Le curriculum Vitae : c’est une sorte d’autobiographie résumée, il accompagne la demande d’emploi.

Consigne : Lisez les deux lettres page 114 puis recensez  leurs informations pour pouvoir remplir le CV page 115.








Niveau : 1AS L+SC                                                             Fiche N°38
Professeur :                                                                     Durée : 1 H
Projet 02 :Rédiger une lettre ouverte à une autorité compétente pour la sensibiliser à un problème et lui proposer des solutions.
Objet d’étude : le discours argumentatif
Séquence 02 : s’impliquer dans son discours
Activité : expression écrite
II-la rédaction :
L’objectif visé : l’apprenant sera capable de rédiger un CV.
Curriculum vitae.
Etat civil :
-Nom et Prénom: Meriem.Z.
-Date et lieu de naissance : le 20 août 1975.
-Situation familiale: célibataire.
-Adresse personnelle et n° de téléphone : 28 ,rue de la liberté.Alger.
Expériences personnelles→             lieux                         dates.
-Formations.
- Diplômes.
-Doctorat en littérature→                  /                             septembre 2004.
Expériences professionnelles→ nom (s) de l'organisme (s)→ dates.
Journaliste.                                                 /                      → septembre 2000.
Langues pratiquées:
-Arabe.
-Français.
-Anglais.
Divers:
  

Télécharger Fiches pédagogique 1AS WORD 

Aucun commentaire
Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire

NomE-mailMessage